Alimentation bébé | Les étapes de la diversification alimentaire

0
331

La croissance d’un bébé est définie par 3 cycles différents. Au terme de chacun d’eux, sa transformation physique et l’éveil de ses sens atteindront un nouveau stade. Son alimentation est la principale source de son développement. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les médecins recommandent l’allaitement maternel jusqu’à l’âge de 6 mois avant de commencer progressivement la diversification alimentaire.
Les préparations de lait et les petits pots sont des solutions pratiques et sûres que les mamans utilisent de plus en plus souvent. Cependant, ils entraînent des troubles digestifs et 80% des nourrissons devront changer de préparations.
Au fur et à mesure que les mois passent, des objets que les jeunes parents ne connaissaient pas vont rapidement devenir des accessoires indispensables au bon déroulement de leur vie quotidienne : le biberon et son inséparable compère, le chauffe-biberon, le lait, les petits pots, les cuillères, les bavettes, la chaise haute, etc. Il faudra être parfaitement organisé(e) lors d’un trajet en voiture, en avion, ou lors d’un repas chez des amis car l’horloge biologique de bébé n’est pas toujours précise et la patience n’est pas sa qualité principale.
Le « premier âge de bébé » : de la naissance au 6ème mois
Il grossira en moyenne de 30 gr par jour jusqu’au 2ème mois et de 20 gr par la suite. Son appareil digestif étant immature, il ne peut avaler que de l’eau et des produits lactés. L’équilibre des composants du lait maternel est parfaitement adapté au rythme de croissance et au développement du système immunitaire du nouveau-né.
Les fabricants de lait pour nourrissons cherchent depuis des années à reproduire ses caractéristiques sans y parvenir. Les laits 1ers âge que l’on trouve dans le commerce proviennent du lait de vache, et ils subissent des transformations spécifiques afin de répondre aux différentes sensibilités des nourrissons. On estime que 80% des bébés changeront de lait au cours de cette période dû à des troubles gastriques. Le plus fréquent de ces symptômes est le reflux gastro œsophagien (RGO).
Le « deuxième âge de bébé » : entre le 4ème et le 6ème mois
Ce cycle se termine quand le bébé fête son premier anniversaire. Jusqu’alors le lait et l’eau ont été ses seules nourritures. La diversification alimentaire est marquée par l’apparition des laits de croissance et des bouillies qui permettent d’amorcer la transition vers de nouveaux repas.

Les légumes sous forme de soupe et de purée suivront rapidement. Les industriels ont fabriqué des petits pots spécialement élaborés qui respectent des normes strictes. On commence en mélangeant 2 ou 3 cuillères à café de purée de légumes parfaitement homogènes avec le lait du biberon.
L’apparition des aliments se fait peu à peu et parmi une liste qui augmente avec le temps. Des limites très strictes sont fixées pour les viandes, les poissons et les œufs car les besoins quotidiens en protéine sont rapidement satisfaits.
Le « troisième âge de bébé » : de 1 an à 3 ans
Les besoins caloriques et vitaminiques restent très importants et le lait constitue toujours l’un des aliments principaux. L’apparition des dents permet au bébé de mâcher et son appareil digestif fonctionne parfaitement. En lui faisant goûter des petits pots préparés maison, ses perceptions gustatives se développent et établissent ses habitudes alimentaires. Certains parents préfèrent préparer eux-mêmes leurs purées.
Il leur faut être vigilant sur la provenance des aliments, car les fruits et les légumes ne doivent pas contenir de traces de pesticides. Quant aux viandes et aux poissons, il faudra faire son choix parmi les aliments les moins gras.

Mots-clés :diversification alimentaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here