Vous reprenez le travail ? Modes de garde pour garder votre bébé

0
92

Votre congé maternité touche bientôt à sa fin, il est donc temps de vous pencher sur les différents modes de garde.
Devoir confier son bébé à quelqu’un d’autre vous plonge dans l’incertitude.
En France, près de 70% des femmes travaillent ; le couple doit prendre une décision qui s’adapte à ses horaires, à son budget, et au système éducatif qu’il souhaite pour son enfant.
Les parents peuvent choisir entre une structure d’accueil collective ou individuelle. Heureusement, il existe de multiples solutions qui devraient les satisfaire. Malheureusement, elles ne sont pas toutes aussi simple d’accès.

Les structures collectives favorisent le développement des bébés malgré la facilité de propagation des petites maladies.

Les crèches collectives ou familiales
Les crèches collectives (accueil dans un lieu prévu à cet effet) ou familiales (au domicile d’une assistante maternelle) sont placées sous la responsabilité d’un personnel qualifié qui est contrôlé par une infirmière-puéricultrice diplômée d’Etat. Ces structures peuvent être gérées par les organismes publics ou des sociétés privées.
Elles accueillent les enfants dont l’âge est compris entre deux mois et demi et trois ans. Le tarif est calculé selon les revenus familiaux.
L’inconvénient est celui de la rigidité des horaires et la limitation des places. Il est conseillé de s’inscrire dès les premiers mois de la grossesse.
Les crèches parentales
Les crèches parentales peuvent accueillir jusqu’à 16 bébés ; elles sont organisées par les parents qui contractent un personnel qualifié ou qui assurent eux-mêmes une permanence.
Les haltes garderies
Les haltes garderies sont prévues pour recevoir durant quelques heures les bébés des femmes qui ne travaillent pas ou qui travaillent à mi-temps. Elles peuvent être privées ou publiques.
Les jeunes mamans peuvent se libérer quelques heures en inscrivant leur bébé à l’année ou de façon ponctuelle.

Les assistantes maternelles
Les assistantes maternelles doivent être agréées par une protection maternelle agréée (PMI).
À la différence de l’organisation de la crèche familiale, ce sont les parents qui négocient directement les termes du contrat horaire avec leur employée. L’accueil se fait au domicile de l’assistante maternelle agréée.
Le bébé se retrouve dans un cadre familial mais sans un programme d’éveil. Il sera toutefois avec d’autres enfants.
La garde à domicile
La garde à domicile est préférée par les couples ayant un rythme de vie professionnel soutenu.
La nounou permet à votre bébé de rester dans son univers, tout en profitant des sorties au parc et d’une attention particulière. C’est aujourd’hui un secteur d’activité très rentable ; vous pourrez contacter directement la personne ou des associations dont c’est le métier.
La jeune fille au pair
La jeune fille au pair est une option originale et peu coûteuse.
Vous accueillez une jeune fille étrangère chez vous, et en échange, elle garde votre bébé quelques heures par jour. Ce n’est souvent qu’une solution de quelques mois, mais elle ne manque pas de charme.

Mots-clés :assistante maternelle, bebe nounou, creche, garde à domicile, halte garderie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here